Newsletter   |   Contact  |   Connexion    |   Inscription   |   Forum    |     Le site Non Officiel des Fans de Vincent Niclo

mardi, 12 mars 2002 06:00

Roméo et Juliette

Écrit par FVN

Après avoir décroché un premier rôle dans la comédie musicale « Titanic » et voir soudain grandir sa notoriété il enchaîne avec « West Side Story » puis avec « Roméo et Juliette, de la haine à l’amour » qui sera un tournant dans sa carrière.

La comédie musicale déjà forte d’un immense succès auprès des spectateurs accueille Vincent Niclo dans un premier temps comme doublure de Damien Sargue dans le rôle de Roméo. « Un jour, je rencontre le coach Richard Cross. Nous étions à la grande époque des comédies musicales et il me propose un rôle dans Roméo et Juliette. C’était extraordinaire : quand j’ai auditionné pour être le remplaçant de Roméo, 5 millions de disques avaient déjà été vendus. On avait rien vu de tel depuis Notre-Dame de Paris » Déclare t’il alors et ajoute : « Dans ces shows, il faut savoir occuper la scène, jouer la comédie, chanter en même temps. J’ai énormément appris ».
Il passera par la suite titulaire suite à une blessure de Damien Sargue et interprétera le rôle de Roméo pendant un an. « Je me suis retrouvé d’un coup propulsé devant 15.000 personnes qui reprenaient tous les tubes en chœur ». 


 

Roméo et Juliette

Acte 1

La haine ancestrale existant entre les deux familles les plus puissantes de Vérone, les Montaigu et les Capulet, se transforme le plus souvent en violence entre les deux parties. N’en pouvant plus, le Prince de Vérone décrète, sous peine de mort, l’interdiction absolue de tout combat dans la ville entre les deux factions (Vérone). De leurs côtés, alors que Lady Capulet et Lady Montaigu dénoncent la violence des deux clans (La Haine), Roméo (le fils unique des Montaigu) et Juliette (la fille unique des Capulet) sont à la recherche du vrai amour (Un jour).

Chez les Capulet, un bal est organisé afin que Juliette puisse rencontrer le Comte Pâris, qui vient de demander sa main (La Demande en mariage, Tu dois te marier). Pendant ce temps, Roméo et ses deux meilleurs amis, Benvolio et Mercutio, traînent dans les rues de Vérone et chantent à tue-tête leur envie de plaisirs simples (Les Rois du monde, La Reine Mab). Plus tard, Roméo confie qu’il a peur. De quoi ? Il ne le sait pas vraiment (J’ai peur). Alors, dans l’espoir de le distraire, Benvolio et Mercutio le persuadent de les accompagner, déguisés, au bal qui se tient chez les Capulet (Le Bal). Là, dès le premier regard que pose Juliette sur lui, Roméo tombe amoureux d'elle, sans toutefois savoir qui elle est exactement (L’Amour heureux). Tybalt reconnaît Roméo, et en informe les Capulet. C’est alors que Roméo et Juliette apprennent par la Nourrice qui ils sont l’un pour l’autre, à savoir l’enfant de leur pire ennemi (Le Bal 2). Dévasté (il aime secrètement Juliette), Tybalt reconnaît qu’il n’est nourri que de haine et de mépris (C’est pas ma faute).

Après le bal, Juliette trouve refuge dans sa chambre et rêve de Roméo (Le Poète), qui finalement vient la courtiser, en prenant de grands risques, dans le jardin des Capulet. Ils échangent des vœux d'amour, et décident de se marier le plus rapidement possible (Le Balcon). Sachant que leurs deux familles ne seront jamais d’accord sur cette union, Roméo se rend chez le Frère Laurent, et le prie de les unir. Ce dernier accepte, espérant que ce mariage scellera la réconciliation entre les deux familles (Par amour).

Le lendemain, Roméo rejoint ses amis, et dit à la Nourrice, dont tout le monde se moque (Les Beaux, les Laids), que le Frère Laurent est d’accord pour célébrer le mariage l’après-midi même. La Nourrice, qui aime Juliette comme sa propre fille, lui annonce la bonne nouvelle (Et voilà qu’elle aime). Finalement, Roméo et Juliette deviennent mari et femme devant Dieu (Aimer).

Acte 2

Le lendemain, Benvolio et Mercutio retrouvent Roméo et l'accusent de les avoir trahis (On dit dans la rue). Dans les rues de Vérone, Tybalt cherche ce dernier (C'est le jour). Seulement, il croise d'abord Mercutio, qui le provoque. Refusant de se faire insulter en public, Tybalt le provoque à son tour en duel (Le Duel). Roméo, arrivant soudainement, s'interpose entre les deux hommes, et tente de les calmer. Cependant, en se mettant entre ceux-là, Tybalt blesse mortellement Mercutio. Guidé par la culpabilité, la vengeance et l'insouciance de la jeunesse, Roméo tue Tybalt (Mort de Mercutio). Les deux familles, plongées dans le deuil, réclament vengeance auprès du Prince (La vengeance). Finalement, il bannit Roméo de Vérone, et réfléchit à ce que représente le pouvoir (Le Pouvoir). Dans sa chambre, Juliette apprend les deux mauvaises nouvelles par sa Nourrice. Elle se retrouve partagée entre l'amour pour son cousin et celui qu'elle éprouve pour son époux. De son côté, Roméo se réfugie chez le Frère Laurent. Il estime que le bannissement est pire que la mort (Duo du désespoir).

Plus tard, Roméo et Juliette passent leur nuit de noces ensemble, puis, au petit matin, Roméo quitte sa bien-aimée pour se rendre à Mantoue (Le Chant de l’alouette).

À peine son mari parti, Juliette apprend par ses parents qu'elle épousera le Comte Pâris le lendemain matin (Demain). Malgré tout, elle refuse de se plier à leur volonté. Déçu par l'attitude de Juliette, le Comte Capulet chante néanmoins son amour profond pour sa fille (Avoir une fille). Dans sa chambre, Juliette se demande pourquoi elle doit obligatoirement obéir à ses parents (Pourquoi). Alors qu'à Mantoue, Roméo se languit de Juliette, cette dernière rend visite au Frère Laurent. Ce dernier imagine un plan qui, espère-t-il, apportera une fin heureuse pour les deux amoureux et leurs familles (Sans elle).

Juliette fait mine d'accepter le mariage avec Pâris, mais, la nuit précédente, elle boit un poison préparé par le Frère Laurent qui lui donnera l'apparence de la mort (Le Poison). Le lendemain, Juliette est déposée dans le caveau familial, espérant trouver Roméo auprès d'elle à son réveil. Malheureusement, le message du Frère Laurent informant le jeune homme de la tromperie ne lui parvient pas, et il apprend, à la place, la mort de Juliette par Benvolio (Comment lui dire ?).

Dévasté, il se rend dans le caveau familial des Capulet, trouve ce qu'il croit être la dépouille de son épouse, et la Mort tue Roméo (la Mort de Roméo). Peu après, Juliette se réveille et ne peut que constater le suicide de son époux. Elle s'empare de la dague de Roméo, et s'en sert pour se poignarder (la Mort de Juliette). Le Frère Laurent fait alors irruption dans le caveau, et découvre les cadavres des deux amoureux. Il ne comprend pas pourquoi Dieu a accepté que l'histoire se termine de cette façon, et en vient à douter de sa foi (J’sais plus).

Finalement, et en mémoire de l'amour de Roméo Montaigu et de Juliette Capulet, les deux familles, se sentant responsables de la mort de leurs enfants, se réconcilient pour dorénavant vivre en paix (Coupables).

Distribution

  • Roméo : Damien Sargue (Vincent Niclo) puis Vincent Niclo (Hugo)
  • Juliette : Cécilia Cara (Frédérica Sorel)
  • Benvolio : Grégori Baquet (Pino Santoro)
  • Mercutio : Philippe d'Avilla (Nuno Resende)
  • Tybalt : Tom Ross (Nuno Resende)
  • Lady Montaigu : Eléonore Beaulieu (Frédérica Sorel)
  • Lady Capulet : Isabelle Ferron puis Karoline Blandin (Rachel Pignot)
  • La Nourrice : Réjane Perry (Rachel Pignot)
  • Comte Capulet : Sébastien Chato (Philippe Candelon)
  • Comte Montaigu : n'apparaît pas dans cette production
  • Frère Laurent : Jean-Claude Hadida (Arié Itah)
  • Le Prince de Vérone : Frédéric Charter (Arié Itah)
  • Pâris : Essaï (Philippe Candelon)
  • Le Poète : Serge Le Borgne (Esteban Olives)
  • La Mort : Anne Mano puis Béatrice Warrand4
  • La Muette : Laurence Filippi

Fiche Technique

  • Textes et musique : Gérard Presgurvic
  • Arrangements musicaux : Gérard Presgurvic, Carolin Petit
  • Mise en scène : Redha assisté de Isabelle Millard
  • Chorégraphie : Redha assisté de Cyrille de la Barre et Mylène Riou
  • Costumes : Dominique Borg
  • Coiffures : Laurent Falcon
  • Maquillages : Bernard Pontier
  • Décors : Petrika Ionesco
  • Lumières : Antonio de Carvalho
  • Son : Thierry Rogen, Philippe Parmentier
  • Direction artistique : Daniel Moyne
  • Direction vocale : Richard Cross assisté de Severine Parent, Patricia Jumelle et Cécile Bonardi
  • Production : Gérard Louvin, GLEM, Universal Music

Lu 696 fois Dernière modification le samedi, 15 juillet 2017 12:11

Media

~ Aimer ~ - Chanson n°1 speciale comédie musicale - 12.10.2002 Vidéo Youtube - ceciliacarafr
Plus dans cette catégorie : « La belle et la Bête West Side Story »
Connectez-vous pour commenter