Newsletter   |   Contact  |   Connexion    |   Inscription   |   Forum    |     Le site Non Officiel des Fans de Vincent Niclo

mardi, 18 septembre 2018 21:41

Magazine « Ici Londres » ITW Vincent Niclo

Écrit par FVN

Belle interview de Vincent Niclo dans le magazine « Ici Londres », au sujet de son émission « Carte Blanche » sur les ondes anglaise de la BBC Radio 2.

Vincent Niclo a carte blanche sur la BBC

 

Nadège Alezine le 11.09.18


Vous avez animé chanson d’amour en 2016 et 2017, également sur Radio 2 BBC. En quoi l’émission, Carte Blanche est-elle différente ?

En fait, j’avais sorti un album en 2016 en Grande Bretagne (Romantique) et la BBC cherchait alors quelqu’un pour présenter une émission sur le jour de la st Valentin. Je n’avais jamais fait de la radio auparavant et j’ai accepté de faire cette émission, qui a très bien marché. La BBC m’a alors proposé de poursuivre avec Carte Blanche. Le concept de l’émission est de donner « carte blanche » à des icônes françaises connues outre-manche. Cela a été assez compliqué de trouver des personnalités qui puissent être connues des deux côtés de la Manche et qui acceptent le défi, car elles sont bien entendues de très grosses stars.

A-t-il été facile de leur faire accepter le principe de l’émission ? On pense notamment à Brigitte Bardot qui ne donne plus beaucoup d’interviews.

C’était un souhait de la BBC d’avoir Brigitte Bardot dans le programme. C’est une icône mondiale et avec elle, le mot prend toute sa profondeur. Je ne la connaissais pas personnellement et mon combat pour les animaux, nous a beaucoup rapproché. Elle a vu que j’étais sincère et que c’est un sujet qui me tient à cœur. J’avais été contacté par sa fondation d’ailleurs. Il nous a fallu bien quatre mois de négociations et jusqu’au dernier moment on ne se savait pas si on allait pouvoir faire l’entretien. Mais cela reste une des plus belles rencontres de ma vie. Un moment d’histoire. J’ai aimé la femme, au-delà de l’icône, sa sensibilité, son approche de la vie. C’était assez incroyable. BBC n’en revenait pas non plus. (Rire)

Pouvez-vous nous expliquer le concept de l’émission ?

J’aborde la carrière de l’artiste et j’arrive à obtenir des choses qu’ils n’ont jamais dit. J’essaye d’être un confident sans entrer dans l’investigation, toujours bienveillant. J’ai eu de la chance qu’ils se livrent…Avec Jean-Paul Gaultier par exemple, on va se revoir. Pareil avec Brigitte Bardot.

Il y aura-t-il une suite de prévue à Carte Blanche ? Si oui, quels invités avez-vous en tête ?

Cela est déjà en question avec Jodie Keane, ma productrice. Ils étaient très contents du résultat et m’ont dit qu’il fallait commencer à penser à d’autre séries. Cela me prend énormément de temps. C’est beaucoup de travail. On a évoqué quelques noms…Le choix va se porter sur des hommes politiques, des personnalités de la gastronomie, de la culture française…Carla Bruni, Nicolas Sarkozy, Alain Delon font partie de la liste. On croise les doigts !

Votre plus beau souvenir pendant ces entretiens ?

Il y a celui que j’ai fait avec Michel Legrand avec qui j’avais travaillé… La BBC adore mon accent français, vous savez… (rire) Mon approche en tant qu’artiste aussi. Car les artistes se livrent plus facilement car je suis aussi artiste. Je les comprends mieux.

Mais le moment le plus fort de cette série reste ma rencontre avec Brigitte Bardot à la Madrague. On a été accueilli par tous ses chiens dans cet endroit magnifique… C’est un peu l’arche de Noé chez Brigitte : il y a des chevaux, il y a des animaux partout et elle a un cœur énorme.

Vous avez sorti Romantique en 2016 en UK. À quand un nouvel album ?

Je suis en train de travailler dessus justement. J’attends le bon moment pour le sortir. En ce moment, je prépare un duo avec une grande star aux États-Unis…

Mais en revanche, le 21 septembre, sort mon nouvel album en France, Tango, où je reprends de grands standards du tango avec une orchestration électro.

On vous a vu sur scène chanter dans des comédies musicales. On peut vous imaginer chanter dans le West End prochainement ? Quelle est la comédie musicale que vous avez vue dernièrement où vous vous êtes dit : j’adorerai chanter ça ?

Ma référence c’est le fantôme de l’Opéra, c’est ma comédie musicale préférée. D’ailleurs, on m’a déjà proposé de participer à une comédie musicale sur le West End mais j’avais dû décliner. Mais sait-on jamais dans le futur…

 

source : https://www.ici-londres.com/lifestyle/1231~vincent-niclo-a-carte-blanche-sur-la-bbc

 

Lu 93 fois Dernière modification le mardi, 18 septembre 2018 22:25
Connectez-vous pour commenter