Newsletter   |   Contact  |   Connexion    |   Inscription   |   Forum    |     Le site Non Officiel des Fans de Vincent Niclo

samedi, 05 août 2017 08:30

Vincent Niclo sur les terres de son enfance

Écrit par FVN
Vincent Niclo sur les terres de son enfance Vincent Niclo sur les terres de son enfance Ouest France

Une voix d'or, un répertoire comme un pont entre lyrique et variété, Vincent Niclo, comédien et chanteur, sera en concert à la Grière, ce samedi. Un retour aux sources.

Entretien

On dit que vous avez des attaches particulières à La Tranche-sur-Mer ?

Oui, La Tranche est un peu ma seconde patrie, après Paris. Mes grands-parents y avaient une maison et mon père y vit une retraite paisible en centre-ville. Depuis l'âge de 6 mois, c'est là que j'ai passé presque toutes mes vacances avec mon frère. Club Mickey tout l'été, c'était génial. On pouvait s'échapper. Cela nous a permis de ne pas être que des enfants du béton.

D'ailleurs, je repasse à peu près une fois par an à La Tranche, où j'ai toujours des amis d'enfance. Pour moi, ce concert de samedi ne sera vraiment pas un spectacle comme les autres. Ce sera un peu comme jouer à domicile.

Parlez-nous un peu de ce concert ?

Il va retracer, en musique, tout ce qui s'est passé pour moi depuis cinq ans. Cinq années magnifiques avec différents albums. Il y aura des reprises de l'album Opéra Rouge, avec les choeurs de l'Armée Rouge, des titres de l'album hommage à Luis Mariano, de l'album inédit avec Serge Lama.

Il y a eu aussi la tournée que j'ai faite avec Michel Legrand, des titres en anglais de l'album que j'ai sorti en Angleterre, et aussi des petites surprises. Tout cela, avec sept musiciens choristes sur scène pour mettre l'accent sur le côté mélodique et surtout vocal du show. Et, bien sûr, mon dernier album, en collaboration avec Pascal Obispo.

Justement, comment s'est faite cette rencontre avec Pascal Obispo ?

Oh, tout naturellement ! On s'est croisé sur un plateau. Il m'a dit « je t'écrirais bien une chanson ». J'ai répondu « génial ». Il avait déjà écrit une des chansons de mon précédent album. Puis, on s'est revu pour une autre télé. Il m'a proposé « Quand est-ce qu'on va plus loin ? ». Je lui ai dit, « Eh bien, tout de suite », et voilà, on a fait l'album. Tout simplement.

Concrètement, comment avez-vous travaillé ?

Pascal a travaillé les musiques et c'est surtout Lionel Florence (N.D.L.R. auteur de Lucie de Pascal Opispo et de Savoir aimer de Florent Pagny), qui a écrit les paroles. On est allé en studio, il m'a fait écouter quelques musiques qu'il avait composées en me demandant si cela me plaisait. Puis on a parlé de choses plus personnelles et il a composé pour évoquer ces thèmes.

C'est vraiment un album sur mesure. J'ai la chance d'être très bien entouré avec toute son équipe qu'il a mise à ma disposition. C'est un vrai luxe pour moi...

Samedi 5 août, à 21 h 30, à la Grière.

 Source de l'article :  http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-tranche-sur-mer-85360/vincent-niclo-sur-les-terres-de-son-enfance-5172858

Lu 459 fois
Connectez-vous pour commenter